Qui sommes-nous

Salle de presse

Andbank mise sur l’investissement durable à travers son fonds SIGMA Global Sustainable Impact (GSI)

retour

Andbank

Share on FacebookTweet about this on Twitter
Andbank mise sur l’investissement durable à travers son fonds SIGMA Global Sustainable Impact (GSI)

Andorre, le 14 juillet 2020. Andbank mise sur l’investissement durable à travers son fonds SIGMA Global Sustainable Impact (GSI), un instrument de placement multiactifs effectuant des investissements obéissant à des critères ESG (environnementaux, sociaux et de bonne gouvernance d’entreprise) et qui a été lancé il y a un an et demi. Le Sigma Global Sustainable […]

Andorre, le 14 juillet 2020.

Andbank mise sur l’investissement durable à travers son fonds SIGMA Global Sustainable Impact (GSI), un instrument de placement multiactifs effectuant des investissements obéissant à des critères ESG (environnementaux, sociaux et de bonne gouvernance d’entreprise) et qui a été lancé il y a un an et demi.

Le Sigma Global Sustainable Impact (GSI), domicilié au Luxembourg, est un fonds multiactifs prétendant créer un impact positif direct – à travers ses investissements – ainsi qu’un impact social en consacrant 9 % de la commission de gestion et 100 % de la commission de succès au financement de projets de recherche contre le cancer.

Le fonds se compose d’un portefeuille d’actifs permettant d’attribuer les poids finaux du portefeuille au revenu variable, au revenu fixe, à d’autres fonds et ETF avec une approche globale. La manière d’appliquer les critères ESG à la philosophie du fonds est la nuance qui fait toute la différence dans la gestion, qui repose sur deux motifs complémentaires : d’un côté, la recherche des entreprises leader dans leur secteur en matière de bonne gouvernance d’entreprise et pratiques durables, en suivant la stratégie Best in class, et, d’un autre côté, « l’investissement à impact » investissant dans des entreprises générant un impact environnemental ou social positif.

Le fonds a progressivement évolué d’entreprises qui sont déjà Best In Class à d’autres qui en sont en voie de le devenir. Parmi les premières, nous signalerions Microsoft, une entreprise qui sera négative en carbone en 2030 et qui se distingue par le fait de l’appliquer à toute sa chaîne de valeur, afin d’aider ses fournisseurs à respecter ces normes.

Et parmi les autres entreprises, nous signalons Stora Enso, une entreprise qui a encore du chemin à faire concernant l’utilisation de l’eau et des émissions carboniques, mais qui est très ambitieuse vis-à-vis de tous ces sujets.

Juan Luis Garcia Alejo, Directeur de Global Asset Management d’Andbank, déclare : « il est de plus en plus fréquent que les investisseurs demandent l’intégration de critères environnementaux et de bonne gouvernance aux instruments d’investissement. Cet investissement durable n’est pas une tendance de marchés ni une mode éphémère, c’est une pratique qui est venue pour rester parmi nous ».

D’après Juan Luis Garcia Alejo, « l’approche de gestion ESG ne se limite pas seulement à ce fonds, c’est une approche qui devra être appliquée à notre manière de gérer, ajouter progressivement des critères extrafinanciers avant la prise de décision ». Dans ce sens, poursuit-il « le Groupe se mobilise déjà dans toutes les juridictions à travers des comités globaux d’actifs afin que les processus de prise de décision intègrent ces critères ESG ».