Qui sommes-nous

Salle de presse

Andbank, reconnue cette année encore comme la meilleure banque privée d’Andorre

retour

Prix

Share on FacebookTweet about this on Twitter
Andbank, reconnue cette année encore comme la meilleure banque privée d’Andorre

Le prestigieux magazine British TheBanker, publié par le groupe The Financial Times, a choisi Andbank comme la meilleure entité privée de banque d’Andorre. La publication a reconnu avec ce prix les plus de 85 ans d’expérience dans le secteur bancaire privé, son expertise contrastée dans la gestion de patrimoines, ainsi que la croissance et la diversification internationale du groupe.

Lors de cette édition, Andbank gagne ce prix pour la troisième année consécutive. La distinction confirme la solide réputation de l’entité qui possède un des ratios de solvabilité et de liquidité le plus élevé du secteur (70,46 % et 24,78 % respectivement à la clôture du troisième trimestre de 2016).

La création de valeur pour le client ainsi que la protection de ses biens sont les piliers sur lesquels repose la gestion d’actifs du groupe, en suivant toujours des critères de rentabilité et d’excellence. Malgré la conjoncture actuelle, les taux d’intérêt négatifs, l’investissement dans la croissance internationale et les critères de prudence dans la gestion du bilan, le groupe Andbank a clôturé 2015 avec un bénéfice net de 54 millions d’euros, 20 % de plus que le montant budgetisé. Ce bon résultat est dû à une consolidation de son modèle de banque privée, qui a permis de clôturer 2015 avec un nouveau maximum de 22,760 milliards d’euros, et à l’évolution positive de l’entreprise à Andorre, mais aussi dans les juridictions internationales.

Cette augmentation a été l’un des facteurs clés pour recevoir ce prix. À la clôture du troisième trimestre 2016, le groupe a consolidé plus de 22 milliards d’euros d’actifs sous gestion, fait qui confirme sa position de leader.

L’entité a accompagné les bons résultats de gestion de patrimoines de niveaux de rentabilité élevés pour l’actionnaire en 2015. La marge ordinaire s’est clôturée au maximum historique de 249 millions d’euros, 13,3 % de plus que l’année précédente, ce qui démontre une fois de plus l’excellente capacité du modèle d’entreprise dans la génération de résultats.

En outre, et pour suivre les normes européennes les plus strictes, le groupe continue de renforcer la gouvernance de la Banque en ajoutant des commissions spécialisées de gestion du risque et de conformité règlementaire. Ces normes comprennent la règlementation du CRD-IV, norme européenne qui marque les standards de gouvernance d’entreprise et que les filiales telles qu’Andbank Espagne ou Andbank Luxemburgo suivent pleinement dans leur opération.